Haut de page

Photothèque
Sonothèque
Bibliothèque
Saisir vos observations
L'espèce du mois

Le Sureau noir

Arbuste étonnant aux multiples fonctions. Voyons ce familier mal connu...

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
L'espèce du mois

Les Perce-neige, symbole de renouveau

Le Perce-neige ou Clochette d’hiver, Galanthus nivalis. Famille des Amaryllidaceae.

Comme leur nom l’indique, les Perce-neige sont annonciateurs de la fin de l’hiver et de l’arrivée du printemps. Nous parlerons, ici, du Perce-neige le plus connu, fréquemment cultivé et rare à l’état sauvage. Le nom scientifique, Galanthus nivalis, est aussi évocateur de la précocité de la floraison ; en effet, galanthus signifie « fleur de lait » et nivalis « des neiges » en latin.

Perce-neige

Perce-neige

Description

Les Perce-neige sont des plantes à bulbes mesurant de 15 à 30 cm de haut. Les fleurs sont pendantes, solitaires, blanches et composées de 6 tépales (mot utilisé quand on ne peut pas faire la différence entre les pétales et les sépales). Ces tépales sont de taille différente : 3 extérieurs longs et 3 intérieurs plus courts. Ses feuilles sont vert glauque à nervure parallèle et au nombre de 2. Ces critères permettent de les différencier des autres Perce-neige du genre Leucojum (nivéole) qui ont de 3 à 6 feuilles et 6 tépales de longueur égale. Attention, il ne faut aussi pas les confondre avec les Crocus (fréquemment appelé perce-neige par le grand public) qui portent leur fleur dressée.

Perce-neige

Perce-neige

Perce-neige

Niveole

Perce-neige

Crocus

Usage pour la faune

Les tépales odorants guident les insectes pollinisateurs vers la fleur ; les Perce-neige sont donc source de nourriture précoce non négligeable pour ces insectes ; en effet, certains restent actifs pendant l’hiver.

Au printemps, les fruits libèrent des graines au sol. Deux parties sont distinctes : la graine en elle-même et une partie charnue qui sert de nourriture à certaines fourmis. Les insectes, déplaçant leur nourriture, participent donc à la dissémination des Perce-neige dans la nature. On appelle cela la myrmécochorie (transport des graines grâce aux fourmis).

Où les voir ?

Pour observer les Perce-neige, n’hésitez pas à aller vous promener entre janvier à mars dans les lieux boisés frais et les prairies. Petite précaution quand même… l’espèce est en expansion en Ile-de-France mais elle est protégée dans plusieurs départements français: protection stricte en Isère ; cueillette et ramassage réglementés dans de nombreux autres (Loiret, Calvados, …).

Perce-neige

Perce-neige

Bibliographie

Jauzein & Nawrot, 2011, Flore d’Ile-de-France

http://myrmecochorie.free.fr/