Haut de page

Photothèque
Sonothèque
Bibliothèque
Saisir vos observations
L'espèce du mois

Le Pouillot véloce

Tellement rapide qu'on n'a pas eu le temps de l'intercepter... Allons le découvrir en totalité...

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
L'espèce du mois

Le Millepertuis perforé

Le Millepertuis perforé, Hypericum perforatum L.

Il existe une multitude d’espèces de millepertuis, sauvages et ornementaux. Nous nous intéressons ici à une espèce sauvage commune de notre région.

© Corif

Photo © L. Bourgeais / Corif

Le Millepertuis perforé ou Millepertuis commun (Hypericum perforatum L.) est une plante herbacée vivace de la famille des Hypéricacées.

En français, il existe plus de quarante noms pour désigner cette plante : chasse-diable,  herbe aux fées, herbe aux mille vertus, herbe de Saint Eloi, herbe de la Saint-Jean,  Barbe de Saint-Jean, herbe à mille trous, herbe percée, herbe à la brûlure, herbe aux piqûres, herbe du charpentier, trascalan, truchereau, …

Description

C’est une plante pérenne qui peut mesurer entre 20 cm et 80 cm, avec des petites feuilles ovales opposées. Les fleurs jaunes aux 5 pétales et 5 sépales sont regroupées en cyme (plusieurs rameaux de fleurs, avec axe principal et axes secondaires).

© Corif

Photo © L. Bourgeais / Corif

© Corif

Photo © L. Bourgeais / Corif

Si on regarde les feuilles du millepertuis par transparence, elles semblent perforées de petits trous. C’est cette particularité qui donne son nom au Millepertuis perforé. Ces petits trous sont en fait des glandes.

Encore un petit doute sur l’identification ?

Si la plante est en fleur, il suffit de prendre un bouton et de le frotter entre les doigts, la peau se colore en rouge. La raison de cette coloration ? Les fleurs sont concentrées en hypéricine, pigment rouge responsable en partie des propriétés thérapeutiques du millepertuis.

Et alors là, pas de doute, vous avez bien à faire au perforé !

© Corif

Photo © L. Bourgeais / Corif

Propriétés médicinales

Les fleurs sont utilisées en macérât huileux contre les brûlures légères.

La jolie couleur rouge du macérât de sommités fleuries dans de l’huile est caractéristique.

© Corif

macérât de millepertuis
Photo © L. Bourgeais / Corif

La tisane agit contre l’anxiété, la dépression et l’agitation nerveuse.

Attention 

Le millepertuis ne fait pas partie des plantes en vente libre en France. 
De nombreuses contre-indications subsistent en usage interne, il faut être prudent et demander l’avis d’un médecin avant tout.
Cette plante est photosensibilisante, il ne faut donc pas s’exposer au soleil après utilisation.

Usages pour la faune

C’est une plante pollinisée par de nombreux insectes (bourdons, abeilles, cétoines, syrphes) qui viennent se nourrir de son pollen très abondant.

Où le trouver

On peut observer le millepertuis un peu partout dans notre région : friches, lisères, prairies… là où il y a du soleil et loin des milieux trop humides. Les fleurs sont présentes de juin à août.