Haut de page

Photothèque
Sonothèque
Bibliothèque
Saisir vos observations
L'espèce du mois

La primevère officinale

Cette plante est aussi appelé "coucou". Venez la découvrir ici...

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
L'espèce du mois

L'Escargot des haies

L'Escargot des haies, Cepaea nemoralis

Escargot des haies et escargot des jardins

Il existe plus de 400 espèces d'escargots et de limaces en France. Trois espèces, qui font parties des plus communes, se ressemblent beaucoup : l'Escargots des haies Cepaea nemoralis, l'Escargot des jardins Cepaea hortensis et l'Escargot des forêts Cepaea sylvatica.

Leur coquille est globuleuse et de grande taille. Leur pattern peut varier, tant en coloris qu'en dessin : du jaune au brun, en passant par le rose, avec ou sans bandes spirales plus ou moins larges (5 bandes au maximum). Elle ne comporte jamais de dessins irréguliers (marbrures). Son aspect est lisse, et parfois brillant.

Comment les reconnaitre ? le plus souvent, il suffit de regarder la grosse lèvre qui borde l'ouverture de la coquille. Si elle est noire, il s'agit d'un Escargot des haies, si elle est blanche, vous êtes devant un Escargot des jardins ou un Escargot des forêts.

© JP.LAIR

Escargot des jardins
Photo © JP. Lair / Corif

© JP.LAIR

Escargot des haies
Photo © JP. Lair / Corif

On trouve l'Escargot des haies en Europe, ainsi que sur la zone Est de l'Amérique du nord. En France, il est présent dans tous les départements.

© INPN

Carte de répartition de l'Escargot des haies en France (Source : INPN)

Où les chercher ?

En fait, l'Escargot des haies ne fréquente pas que les haies ! il a investi bon nombre de milieux, de la forêt la plus sombre aux dunes les plus ensoleillées, en passant par les terrains vagues et les friches, les bords de route, les tallus et les ronciers, les massifs d'orties et les vergers… ainsi que les jardins ! Il est vrai que ces habitats abritent aussi l'Escargot des jardins, mais ce dernier préfère en général les secteurs les plus frais et les plus humides, alors que l'Escargot des haies s'installe de préférence dans les endroits les plus chauds.

Bonjour Monsieur-dame

L'escargot est un hermaphrodite. Il possède une glande qui peut fabriquer aussi bien des spermatozoïdes que des ovules. Quand un escargot rencontre un congénère pour la reproduction, ils échangent leurs spermatozoïdes, bien emballés dans un petit sac appelé spermatophore. Ces spermatozoïdes sont ensuite stockés dans la spermathèque. Il s'en servira ensuite pour féconder ses œufs. Quand il veut pondre, l'escargot attend un jour pluvieux, il creuse alors un trou et y dépose une cinquantaine d'œufs qu'il recouvre de terre avant de s'en aller… pour une seconde ponte. Les petits sortiront au bout de deux à trois semaines.

Pot de colle

L'escargot secrète de la bave à l'avant de son pied. Non seulement cette bave lui est indispensable pour avancer, mais elle lui permet aussi toute sorte d'acrobaties. Il peut ainsi grimper sur une corde ou une sous une branche sans risque de tomber. Plus fort encore, ce mucus l'autorise à glisser sans soucis sur des orties ou le long d'un fil de fer barbelé, et même sur la lame d'un rasoir.

© JP.LAIR

Escargot des haies accroché à une tige
Photo © JP. Lair / Corif

Boite de conserve

L'Escargot des haies sert de repas à divers prédateurs. Plusieurs espèces de coléoptères s'en nourrissent (le Carabe doré Carabus auratus, le Silphe noir Phosphuga atrata, le Drile Drilus flavescens et même le vert luisant Lampyris noctiluca) et parfois même investissent sa coquille. Parmi les oiseaux, une espèce, la Grive musicienne, a appris à briser la coquille afin d'atteindre son déjeuner. Pour se faire, la Grive attrape la coquille et recherche un support solide, qui lui servira d'enclume (c'est le nom qu'on donne à cet outil). Elle peut s'y reprendre à plusieurs fois, mais elle finit généralement par faire éclater la coquille. Comme l'oiseau réutilise cette enclume à plusieurs reprises, elle est aisément repérable.

© JP.LAIR

Enclume de Grive musicienne
Photo © JP. Lair / Corif

Escargot rayé contre escargot uni

La coquille de l'escargot des haies montre des couleurs et des dessins très variés ; avec ou sans bandes (le maximum de bandes étant de cinq).

Pourquoi ces variations pour une même espèce ? En fait, deux critères président à cette diversité : la prédation et la température. La Grive musicienne repère mieux les coquilles jaunes unies (les bandes forment un meilleur camouflage). On pourrait croire alors que tous les escargots arborant une coquille jaune unie devraient progressivement disparaitre au profit des individus portant une coquille rayé. Il n'en est rien car la température joue aussi un rôle. Les individus à bandes sont plus sensibles aux rayonnements solaires que les individus clairs. Les escargots sombres meurent en plus grand nombre, car leur coquille s'échauffe plus. En fait, le risque d'être capturé par les grives dépend aussi de l'environnement. Ce ne sont pas les mêmes escargots qui sont favorisés dans les buissons, dans l'herbe ou sur les rochers. Et comme la végétation change d'aspect au cours de l'année, les formes avantagées ne sont pas toujours les mêmes. Les divers facteurs de sélection agissent parfois à l'inverse les uns des autres. Résultat : les populations d'escargots restent toujours aussi variées.

© JP.LAIR

L'escargot des haies à coquille clair résiste mieux à la chaleur, mais la Grive musicienne le repère plus facilement
Photo © JP. Lair / Corif

Bibliographie

DEOM Pierre (2012) - La Hulotte n°97. 39 p.

DEOM Pierre (2012) – La Hulotte n°98. 39 p.

La bibliographie proposée par « La Hulotte » peut être téléchargée ici

Liens internet

CNDP : http://www.cndp.fr/evolution-des-especes/a-la-recherche-des-parentes/page-single-videos-dvd/article/lescargot-des-haies.html

Noe conservation : http://www.noeconservation.org/index2.php?rub=12&srub=31&ssrub=322&goto=contenu&titre=L%5C%27Op%E9ration+Escargots

INPN : http://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/163387

Codex virtualis : http://codexvirtualis.fr/codex/cabinet-de-curiosites-virtuel/des-animaux-et-des-milieux/tous-differents-une-espece

 

© JP.LAIR

Photo © JP. Lair / Corif