Haut de page

Photothèque
Sonothèque
Bibliothèque
Saisir vos observations
L'espèce du mois

Le Sureau noir

Arbuste étonnant aux multiples fonctions. Voyons ce familier mal connu...

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
L'espèce du mois

Le Pic épeiche

Le plus commun des pics

Le Pic épeiche , Dendrocopos major . Famille des Picidés.

Qui est ce drôle d'oiseau

Le Pic épeiche fait partie de la famille des Picidés, famille où l'on retrouve le Pic vert et le Pic noir par exemple.
C'est une espèce que l'on rencontre facilement en forêt, mais que l'on observe aussi dans les parcs et jardins en ville, et qui s'invite parfois aux mangeoires en hiver.
Le Pic est tout à fait adapté à la vie dans le tronc des arbres, il faut souvent lever haut les jumelles pour bien l'observer.
Grâce aux plumes de sa queue très rigides et à ses 4 doigts mobiles (deux en avant, deux en arrière), c'est un véritable as de la grimpette sur les troncs et branches.

© A.BLOQUET

Pic épeiche mâle
Photo © A. Bloquet / corif

Le reconnaître

C'est une espèce commune dans notre région que l'on peut identifier facilement.
Le plumage du Pic épeiche est très contrasté : noir et blanc avec les sous caudales rouges.
Le mâle se distingue de la femelle par sa nuque rouge, le jeune, lui a la calotte entièrement rouge.
A la fin de l'hiver et au printemps, les branches vibrent et résonnent dans la forêt sous les coups rapides de son bec.
Le tambourinage lui permet de défendre son territoire et d'attirer une femelle. Il se fait aussi facilement remarquer par son cri, de rapides notes sèches et aigues.


Cliquer pour entendre le cri et le tambourinage du Pic épeiche (Source : Fernand Deroussen et son site www.naturophonia.com )

© A.BLOQUET

Pic épeiche femelle
Photo © A. Bloquet / Corif

Alimentation

Le Pic épeiche se nourrit en général dans les arbres, à la recherche de petites larves d'insectes sous les écorces.
Grâce à sa longue langue gluante et harponnée, il attrape très facilement les petits invertébrés qui se cachent dans le bois mort.
Il se nourrit également des pignes des cônes de pins, de noisettes, et d'autres graines et baies qu'il trouve dans la forêt.

© A.BLOQUET

Photo © A.Bloquet / Corif

Couple et reproduction

Les couples se forment dès les mois de janvier février. Le mâle et la femelle vont ensemble creuser une loge qui accueillera les œufs et les jeunes.
La loge est en fait une cavité creusée dans le tronc ou la branche d'un arbre.
La femelle pond entre 4 et 7 œufs qu'elle couve pendant une quinzaine de jours.
Les jeunes sont nourris par les 2 parents pendant une vingtaine de jours.

Statut en Ile-de-France

Le Pic épeiche est une espèce protégée et l'on compte entre 10 000 et 15 000 couples dans la région.

Bibliographie

Pierre Le Maréchal, David Laloi, Guilhem Lesaffre- Les oiseaux d'Ile-de-France, Nidification, migration, hivernage- Delachaux et Niestlé, Paris, 2013.