Haut de page

Photothèque
Sonothèque
Bibliothèque
Saisir vos observations
L'espèce du mois

Le Sureau noir

Arbuste étonnant aux multiples fonctions. Voyons ce familier mal connu...

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
L'espèce du mois

Le Grèbe huppé

Le danseur du lac.

Le Grèbe huppé, Podiceps cristatus, Classe des Oiseaux, Ordre des Podicipédiformes.

Bolchoï aquatique

En mars, voir début février, ne manquez pas la magnifique parade nuptiale des Grèbes huppés sur les plans d'eau franciliens. Ces oiseaux, en habit de fête, le dessous blanc brillant, les flancs roux, les ailes noires avec un miroir et un grand triangle blanc sur l'avant bras, le long cou, blanc devant et brun foncé derrière, la tête ornée d'une huppe allongée de deux cornes, et d'une collerette rousse et noire encadrant des joues blanches, se livrent à un superbe ballet nautique.
Ils se rapprochent l'un de l'autre, le cou tendu effleurant l'eau (la cérémonie de la découverte), se cambrent le dos en secouant la tête (la cérémonie des secouements de tête), s'éloignent brutalement et se rapprochent en prenant la posture du chat (ailes déployées en forme de bouclier, plumes hérissées ; la cérémonie de la retraite) plongent et remontent avec des débris végétaux dans le bec, et, clou du spectacle, se dressent verticalement, poitrine contre poitrine (la cérémonie de la danse des algues)…

© JC MORIN

Grèbe au nid
Photo © JC MORIN

Des poussins bien gardés

Cette parade s'arrêtera dès la construction du nid, situé à proximité de l'eau libre, dans des étendues de roseaux ou de joncs. Il ressemble à un épais radeau fait de différents débris végétaux. La femelle y pondra trois à quatre oeufs et le couple se relayera toutes les 3h pendant 25 à 29 jours.
Les poussins naissent avec un superbe habit rayé, brun foncé sur fond beige pour le dos, blanc et noir pour le cou avec trois taches de peau nue sur le front qui en se gonflant de sang ressemblent à des feu rouge.

© Y DUBOIS

Grèbe en famille
Photo © Y DUBOIS

Au fur et à mesure des éclosions, ils montent sur le dos d'un des parents et le nid est définitivement abandonné après la venue au monde du dernier poussin. Ils y resteront bien au chaud, sous les ailes remontées en forme de toit, pépiant dès l'arrivée de l'autre parent en charge du nourrissage. Toutes les deux heures environs, comme pour la couvaison, les parents changent de rôle et donc les poussins de porteur…

© F LELIEVRE

Jeune Grèbe
Photo © F LELIEVRE

L'amour dure trois semaines…

Au bout de trois à six semaines, le couple se sépare, se partageant la nichée et chacun s'occupera alors seul de l'élevage de sa progéniture.
La croissance est lente, les petits ne commençant à plonger que vers deux semaines et à pêcher seul à neuf semaines.
Certains se comportant même en petit Tanguy, comme le gros grébeton que nous avions pu suivre il y a quelques années au Marais de Fontenay-le-Vicomte qui se prélassait encore sur le dos de son parent en octobre, le faisant presque couler sous son poids et réclamant à grand cri sa becquée...

© JC MORIN

Grèbe adulte et un jeune
Photo © JC MORIN

A la table du Grèbe

Le Grèbe se nourrit essentiellement de poissons, mais aussi de différents invertébrés d'eau douce (insectes, crustacés, petits mollusques) et de débris végétaux qu'il pêche sous l'eau, pouvant plonger jusqu'à 30m de profondeur.
Il remonte à la surface pour avaler ses proies tête la première. Les poussins ont le même régime alimentaire avec la particularité de ne consommer dans les premières heures que des plumes du duvet de leurs parents, qui formeront un tampon filtrant anti-arêtes bien utile par la suite.

Répartition

Les Grèbes du Nord de l'Europe descendront plus au sud d'octobre à décembre, rejoignant alors les nôtres sur les plans d'eau ou en zone côtière.
Près d'un tiers des Grèbes européens passent l'hiver en France, avec une attirance particulière pour les lacs de Der et d'Orient. Ils rentreront sur leur terre entre février et avril.

© J COATMEUR

Grèbe adulte
Photo © J COATMEUR

Identification

Le plumage hivernal est foncé dessus, et blanc dessous. Le bec du Grèbe est rosâtre, l'iris est rouge et les pattes, aux doigts palmés sont grises et blanchâtre.
Il pèse de 700 à 1160g pour une envergure de 73 à 86 cm.
Il est étroitement adapté à la vie aquatique, se déplace en plongeant ou en nageant ou en s'envolant après un long élan, il ne s'aventurera que rarement sur terre.
Le plus vieux Grèbe huppé connu a atteint l'âge vénérable de 9 ans et 8 mois.

Le Grèbe huppé est une espèce protégée, et inscrit en Annexe III de la Convention de Berne.