Haut de page

Photothèque
Sonothèque
Bibliothèque
Saisir vos observations
L'espèce du mois

La Linotte mélodieuse

Elle est très remuante. Allons voir si elle n'en fait qu'à sa tête...

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
L'espèce du mois

Le chevreuil

Un curieux bien gracieux...

Le Chevreuil, Capreolus capreolus. Classe des Mammifères, Ordre des Artiodactyles, Famille des Cervidés.

Le chevreuil est un des cervidés les plus facile à observer au crépuscule dans les zones agricoles, et un des plus facile à entendre le soir dans les bois avec son aboiement caractéristique.

Présentation

Il mesure 60 à 80 cm au garrot pour un poids de 15 à 35 kg. Son corps est fin, avec des pattes minces, une queue très courte et de grandes oreilles. Le museau est noir et le menton blanc.
Son pelage est roux en été, brun-gris en hiver, avec une tâche blanche, ronde sur l'arrière train, le miroir, qui est un signal important pour la harde car il guide les autres membres du groupe en cas de fuite éventuelle.
Le mâle, le brocard, est le seul à porter des bois (23 cm) faits d'os massifs et qui tombent chaque année avec la diminution de la testostérone (l'hormone mâle) à la fin de la période de reproduction.

© L. DIDION

Photo © L. Didion / Corif

Les bois

Les bois présentent une tige centrale, le merrain, avec des perlures, sorte de petites perles et qui sont des indicateurs de la bonne santé de l'animal, puis des ramifications, les andouillers, dont le nombre n'a rien à voir avec l'âge de l'animal.
Certains brocards ont des bois sans andouillers, qui ressemblent alors à de longs épieux, ce sont des brocards qualifiés d'assassins puisqu'ils pourraient plus facilement que les autres porter des coups mortels lors des combats.

© L. DIDION

Photo © L. Didion / Corif

Régime alimentaire

Le chevreuil est herbivore et mange essentiellement des jeunes pousses et des feuilles de végétaux ligneux (chêne, orme, merisier, cornouiller, ronce) en choisissant préférentiellement les plus tendres et les herbes les plus fines.
Il ne dédaigne pas non plus les fruits, les céréales ou les champignons, et comme tout bon ruminant, il passera autant de temps à remâcher sa nourriture, bien installé dans le sous bois, qu'à la cueillir, soit environ douze heures par jour consacrées à l'alimentation.

© L. DIDION

Photo © L. Didion / Corif

Signes extérieurs

Crépusculaire et nocturne, le chevreuil vit seul, en couple ou en petit groupe (10-15 individus surtout en hiver). Il passe la journée caché dans la forêt. Le mâle marque son territoire à partir du début du printemps à l'aide d'une substance odorante venant d'une glande frontale en se frottant la tête et les bois contre un tronc ou une branche d'arbre, laissant de longues cicatrices sur l'écorce (les frottis) et qui sont complétés par les grattis (petit triangle de terre nue dont la surface a été labourée à coup de sabots).
Il en profite aussi pour libérer ses bois du velours qui les protége, il sera alors fin prêt à accueillir comme il se doit un concurrent éventuel.

Reproduction

La saison des amours est estivale, avec de folles courses-poursuites entre le brocard et la chevrette, qui se termine souvent en trottant en rond autour d'un arbre, d'un buisson ou d'une touffe d'herbe, formant une zone piétinée très visible, le rond de sorcière.
La femelle se laissera finalement approcher et c'est l'accouplement.
Les petits (souvent des jumeaux, parfois des triplés) naîtront en mai ou juin de l'année suivante, la gestation ne dure en réalité que quatre mois mais il y a une diapause embryonnaire de six mois (l'œuf fécondé cesse son développement). Le faon pèse 1,5 à 2 kg à la naissance et présente un pelage roux sombre moucheté de blanc lui facilitant son camouflage dans les buissons ou les hautes herbes. Lorsque leur mère s'absente pour s'alimenter, les petits restent sagement couchés.
Si on a la chance de les observer, ainsi, lors d'une promenade en forêt il ne faut surtout pas les caresser et encore moins les récupérer, la femelle n'est pas loin et s'occupe parfaitement de ses petits. Dès le mois de juillet, ils accompagneront leur mère dans ses déplacements et resteront avec elle jusqu'au mois d'avril de l'année suivante.
Ils seront appelés chevrillards de 6 mois à un an.

© L. DIDION

Photo © L. Didion / Corif

Il ne fait pas de vieux os...

Les chevreuils peuvent vivre une quinzaine d'année même si avec la chasse (il est classé comme espèce gibier) et la mortalité routière, bien peu arrivent à cet âge vénérable…

© L. DIDION

Photo © L. Didion / Corif

Un grand merci à Laurence Didion pour ces magnifiques photos.