Haut de page

Photothèque
Sonothèque
Bibliothèque
Saisir vos observations
L'espèce du mois

Le Sureau noir

Arbuste étonnant aux multiples fonctions. Voyons ce familier mal connu...

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
L'espèce du mois

La Coccinelle

Coccinelle demoiselle, bête à bon Dieu, coccinelle demoiselle, vole vers les cieux, petit point rouge, elle bouge, petit point blanc, elle attend, petit point noir, au revoir.

Les petites graines rouges

Classe insectes – Ordre Coléoptères – Famille Coccinellidae (dérivé du mot latin signifiant petite graines rouges)

Apparues il y a 70 millions d’années, toutes les coccinelles ne sont pas rouge à points noirs ! Pas moins de 5000 espèces ont été décrites dans le monde. En Europe, on en compte environ 80 espèces.

Adalia bipunctata
Photo © E. Bielle / Corif

 

Théa vigintiduopunctata
Photo © E. Bielle / Corif

 

Coccinella septempunctata
Photo © E. Bielle / Corif

 

Halyzia sedecimguttata
Photo © E. Bielle / Corif

Dis moi ton nombre de points, je te dirai ton âge…

La plus commune de la famille est la fameuse Coccinelle à 7 points, Coccinella septempunctata. Ses 7 points noirs sur les élytres permettent d’identifier à coup sûr cette espèce, et ne correspondent pas à son âge !

Corps bombé, petite tête, élytres rouges, 3 tâches noires sur chaque élytres, la 7ème tâche se trouvant à la jointure des ailes. La Coccinelle à 7 points ne peut pas se confondre avec une autre espèce. Elle mesure de 5 à 8mm.

© Photo E. Bielle

Coccinelle à 7 points
Photo © E. Bielle / corif

Sa couleur vive, mêlée de tâche noires signifie aux prédateurs (mésange, hirondelle et autres insectes) qu’elle n’est pas comestible, les œufs et larves de coccinelle sont également toxique.

Ce signal bicolore est appelé un signal aposématique. D’autres espèces animales utilisent la même stratégie, comme la salamandre par exemple.

Si un prédateur s’aventure quand même, la Coccinelle à 7 points sécrète à l’articulation de ses pattes, un liquide jaunâtre à l’odeur âcre et au goût amer.

Cycle de vie de la Coccinelle à 7 points

On retrouve la Coccinelle à 7 points dans tous types de milieux.

Les coccinelles sont des insectes à métamorphoses complètes, c’est à dire que les larves ne ressemblent pas aux adultes. Elles passent par plusieurs stades larvaires avant de se métamorphoser en nymphe puis en insecte adulte (imago).

Regroupés, les adultes passent l’hiver en diapose cachés sous l’écorce des arbres, dans la terre, sous des pierres…

Un adulte à une espérance de vie de deux à trois ans.

  © Photo E. Bielle

Larve de coccinelle
Photo © E. Bielle / Corif

Régime alimentaire

Les larves et adultes se nourrissent presque exclusivement de pucerons. Une larve en pleine croissance peut dévorer une centaine de pucerons par jour ! Les jardiniers les utilisent en lutte biologique.

Une envahisseuse : la coccinelle asiatique

La coccinelle asiatique, Harmonia axyridis, se nourrit de pucerons. Elle est originaire de Chine. Dès le début du XXe siècle, et surtout, vers la fin des années 1980, elle a été importée, en grand nombre, en Europe et aux États-Unis, dans le cadre de la lutte biologique.

Mais son comportement, sa prolificité et sa voracité en ont fait perdre le contrôle, et elle est désormais considérée comme nuisible pour de nombreuses espèces de coccinelles autochtones, dont elle envahit le territoire et qu'elle tend à éliminer.

© Photo E. Bielle

Coccinelle asiatique
Photo © E. Bielle / corif