Haut de page

Photothèque
Sonothèque
Bibliothèque
Saisir vos observations
L'espèce du mois

Le Pouillot véloce

Tellement rapide qu'on n'a pas eu le temps de l'intercepter... Allons le découvrir en totalité...

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
L'espèce du mois

Le Renard

Le Renard, Vulpes vulpes. Classe des Mammifères, Ordre des Carnivores, Famille des Canidés

Renard

Photo © J Coatmeur / Corif

Description de maitre Goupil

Maître goupil est le seul canidé sauvage présent en Ile-de-France. D’un poids compris entre 4 et 13 kg, il se caractérise par une belle fourrure généralement rousse avec la gorge, le ventre et la pointe de la queue blancs. Les pattes sont noires. La tête est fine, et pointue avec de grandes oreilles triangulaires, dressées à l’arrière, ourlées de noir. La queue est longue (40 à 51 cm) et touffue. Les yeux obliques sont fauve, parfois jaune clair. Il existe quelques variations de couleur de pelage, comme pour le renard charbonnier (foncé dessous), croisé (bandes noires le long du dos et en travers des épaules), doré ou argenté.

Généralement solitaire, actif surtout au crépuscule et la nuit, le renard parcourt un territoire pouvant aller jusqu’à 50 km². Il en balise les limites à l’aide de ses excréments imprégnés d’une forte odeur émise par les glandes anales qu’il dépose sur de petits monticules (cailloux, taupinières…). Son habitat est variable, classiquement la campagne avec forêt, mais on peut l’observer jusque dans les faubourgs ou les grands parcs urbains.

Les accouplements, période caractérisée par de forts glapissements et des aboiements aigus, ont lieu entre janvier et début mars. La gestation dure deux mois, et les portées comportent de 3 à 12 renardeaux (4 à 6 en moyenne). Ils naissent dans des terriers dont ils ne sortiront pas avant un mois. Ils ont alors un pelage laineux, grisâtre et des petits yeux gris bleu. Comme les autres jeunes canidés, ils sont très joueurs, se mordillent, se battent, apprenant leur futur métier de chasseur. La famille se séparera entre l’automne et le milieu de l’hiver. Le mâle participe à l’éducation des jeunes et apporte de la nourriture, même si la femelle ne le tolère pas dans les premiers temps à proximité des petits.

En milieu naturel la longévité maximale est de 9 ans, mais plus classiquement elle est comprise, selon le niveau de mortalité de la population, entre 3 et 5 ans.

Renard

Photo © A Bloquet / Corif

Un régime équilibré

Le régime alimentaire est essentiellement carnivore (petits mammifères, oiseaux, insectes, lombrics, charognes…), et composé en grande partie de campagnols, ce qui en fait un allié précieux du monde agricole. L’observation du mulotage (action de chasse au rongeur) d’un renard est un véritable enchantement pour les yeux humains (moins pour ceux des campagnols…) avec les bonds aériens que fait le renard avant de retomber sur sa proie. Il consomme également des végétaux (baies, fruits…).

Renard

Photo © J Henon / Corif

Une mauvaise réputation

Le Renard est classé comme une espèce gibier et est inscrit dans la liste des espèces nuisibles. Il était gazé jusqu’en 1988 en tant que vecteur potentiel de la rage (le dernier cas français de rage vulpine remonte à 1998). Les campagnes massives de vaccination des renards à l’aide d’appâts ont permis de déclarer, depuis 2001, la France comme pays indemne de la rage. Il peut être porteur de l’échinococcose alvéolaire (forme de ténia), éventuellement transmissible à l’Homme via l’ingestion de végétaux souillés par des excréments contaminés (prévention possible en évitant de consommer des baies sauvages basses, lavage des mains, cuisson des aliments – 10 min. à 60°C, 5 min. à 70°C, 1 min. à 100°C – , port de gants pour les travaux à risques, et… vermifugation des chiens et chats qui sont aussi des vecteurs non négligeables de la maladie…).

N’oublions pas, pour finir, l’aspect « littéraire » du Renard, animal rusé par excellence, héros du Roman de Renart (XII-XIIIe siècles) où notre malin goupil, prénommé Renart (l’origine du nom actuel) fait subir mille tourments à Ysengrin le loup ; et compagnon du Petit Prince de Saint-Exupéry à qui il apprend la profondeur de l’amitié (« tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé »)…

  Renard

Photo © J Henon / Corif

Un grand merci à nos talentueux photographes