Haut de page

Photothèque
Sonothèque
Bibliothèque
Saisir vos observations
L'espèce du mois

La primevère officinale

Cette plante est aussi appelé "coucou". Venez la découvrir ici...

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
L'espèce du mois

L'Ortie

L'Ortie, Urtica. Famille des Urticacées.

ortie

Photo © Corif

 

L’ortie est une plante à fleurs (angiosperme) herbacée de la famille des urticacées. Quatre espèces sont présentes en France : la grande ortie (Urtica dioica) qui est la plus abondante, l'ortie brûlante (Urtica urens), l’ortie à pilules ou ortie romaine (Urtica pilulifera) présente dans le midi et à l'ouest ainsi que l’ortie atrovirens (Urtica atrovirens) présente uniquement en Corse (endémique).

Abondante sur les terrains riches en azote, elle est entièrement recouverte de poils urticants. Ceux-ci sont dotés à leur extrémité d’une pointe de silice qui pénètre la peau des animaux et des promeneurs qui s'y frottent. Les poils se brisent et injectent un liquide riche en acide formique qui irrite et brûle. On trouve heureusement souvent du plantain près des orties dont la sève soulage les piqûres. On peut également appliquer sur la zone irritée de la salive ou du vinaigre.

Des fleurs mâles et des fleurs femelles

Les fleurs mâles et femelles sont séparées sur le même pied (plante monoïque) ou sur des pieds différents (dioïque). La reconnaissance des sexes est aisée car ils ont une forme et une couleur différente : les fleurs femelles sont pendantes, de couleurs verdâtres avec quelques reflets de violet, tandis que les fleurs mâles sont étalées et jaunâtres.

La reproduction sexuée se fait par les insectes et le vent.

Femelle

Organe femelle
Photo © Corif

Mâle

Organe mâle
Photo © Corif

Des vertus thérapeutiques

Peu appréciée, l’ortie est pourtant utilisée dans de nombreux domaines :

Elle est tout d’abord reconnue comme l'une des plantes médicinales les plus efficaces. Ainsi, toutes les parties de cette plante (semences, feuilles en été, racines en septembre) peuvent être utilisées. Ses propriétés sont diverses : anti-inflammatoire, antihémorragique, diurétique, dépurative, stimulante. Ses utilisations peuvent être à usage interne et externe, contre les rhumatismes, en lotion pour des frictions contre la chute des cheveux, en infusion ou décoction contre les maladies de peau, la jaunisse, l'urticaire, les hémorragies et l'anémie.

Intérêt pour la faune

L’ortie est également un véritable foyer pour la « faune utile », notamment de nombreuses espèces de papillons et de punaises. En effet, de nombreux insectes butineurs comme le vulcain et le paon du jour (papillons diurnes), y pondent leurs œufs et s'y développent. D'autres, comme les coccinelles et les oiseaux insectivores, s'en servent de garde-manger (insectes). Enfin les herbivores (cervidés, bétail) qui s’en nourrissent, y puisent de nombreuses vitamines.

En effet, riches en vitamines A et C, les feuilles sont comestibles. Jeunes, elles peuvent être mangées crues hachées en salade ou cuites en soupe, en légume, dans des gratins et des quiches.

Intérêt économique

Les fibres d'ortie ont longtemps servi à fabriquer des cordes et des tissus dans le nord de l'Europe et sont encore utilisées pour fabriquer le papier sur lequel sont imprimés les billets de banques.

Intérêt en jardinage

Peu coûteux et efficace, le purin d’ortie est utilisé en horticulture biologique après fermentation des feuilles, comme insecticide, insectifuge (répulsif) et comme fertilisant. Il est par contre, destructeur pour nombreuses espèces d'insectes comme les papillons. Interdit à la commercialisation, le purin d’ortie peut être confectionné et utilisé de manière domestique.

Enfin, voici une recette qui ne manque pas de piquant !
La soupe d’ortie

Pour 4 personnes :
- 100 grammes de feuilles d'orties (évitez la proximité des champs à cause des traitements)
- une paire de gants pour les ramasser
- 3 cuillères à café de crème fraîche
- 2 œufs
- une pincée de sel
Laver les feuilles et les faire bouillir dans de l'eau avec un peu de sel pendant 10 minutes. Faire cuire les œufs durs pendant 10 minutes. Egoutter les feuilles, les mixer avec les œufs durs. Porter à ébullition 2/3 de litre d'eau, ajouter les feuilles d'orties, les œufs, la crème et salez légèrement.

Bon appétit !

Quelques liens pour en savoir plus…

http://www.univers-nature.com
http://fr.wikipedia.org
http://www.nord-nature.com
http://www.tela-botanica.org