Haut de page

Photothèque
Sonothèque
Bibliothèque
Saisir vos observations
L'espèce du mois

Le Sureau noir

Arbuste étonnant aux multiples fonctions. Voyons ce familier mal connu...

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
Principaux sites IDF

> Les principaux sites d'Ile-de-France

Nord-Est

> Jablines

> Haute-Île

Sud-Est

> Lac de Créteil

> Plaine de Chanfroy

Sud-Ouest

> Etangs de Fausses-Reposes

> Etang des Noés

> Etangs de Saint-Hubert

Nord-Ouest

> Forêt de Saint-Germain-en-Laye

> Boucle de Moisson

> Domaine régional de Flicourt

Cimetières parisiens de banlieue

> Bagneux

> Pantin

> Thiais

> Ivry

En Seine-Saint-Denis

Parc départemental de la Haute-Île

Depuis 2002, l'équipe de permanents du Corif réalise des suivis ornithologiques au Parc départemental de la Haute-Île, sur la commune de Neuilly-sur-Marne en Seine-Saint-Denis. Ces inventaires ont pour objectif d'aider le Conseil général à orienter la gestion du Parc en faveur de l'avifaune et de la biodiversité en général.

Visite du parc

Ce parc de 63 ha peut être divisé en trois parties :
un bois jeune le long du canal de Chelles à l'Ouest ;
trois grands plans d'eau ponctués de six observatoires ;
et surtout une grande friche centrale abritant une végétation hétérogène, allant des secteurs herbacés aux secteurs arborés pionniers, en passant par des stades buissonnants et arbustifs, constituant une des zones les plus intéressantes du Parc pour l'avifaune nicheuse.

Un milieu favorable aux oiseaux

En effet on peut y observer toute une cohorte d'espèces inféodées aux milieux ouverts ou semi-ouverts comme le Tarier pâtre, la Rousserolle verderolle, l'Hypolaïs polyglotte, les Fauvettes grisette, des jardins, ainsi que la rare Fauvette babillarde...
Les plans d'eau proposent également leurs lots de surprises.

En 2010, la première preuve de nidification de la Sterne pierregarin en Seine-Saint-Denis a été apportée sur le Parc. Un couple de petits gravelots a également fréquenté les berges des plans d'eau durant la saison de reproduction, mais aucune preuve certaine de reproduction n'a pu être observée... Peut-être en 2011.

Pendant les migrations

Les périodes migratoires et hivernales fournissent aussi de belles observations : les Chevaliers guignettes font de fréquentes apparitions. Plus rarement le Bécasseau variable, les Canard souchet et Canard siffleur s'arrêtent quelques jours avant de continuer leur migration. Environ 80 espèces sont observées chaque année dont la moitié se reproduit sur le Parc.

Parcours et horaires variables

Attention, les friches centrales peuvent être fermées au public, néanmoins, il existe un chemin permettant de visiter les six observatoires d'où la plupart des espèces peuvent être observées (se renseigner sur les horaires).

N'hésitez pas à noter vos observations sur Faune-Ile-de-France.

 

Renseignements pratiques :

www.tourisme93.com
01 43 93 98 20

Le parc est ouvert tous les jours de l'année.
Horaires variables, donc se renseigner au préalable

Comment s'y rendre ?

Par la route : RN 34.
Transports en commun : RER A, Neuilly-Plaisance puis bus 113 (arrêt : Pointe de Gournay). Gare ferroviaire : Chelles/Gournay, puis bus 113.